Une association mise au défi de se réinventer : innovation et continuité dans l’action

 

A l’annonce du confinement SFM Clichy n’a eu d’autre choix que de fermer ses locaux pour une période indéterminée. Comme pour tous, cela s’est fait en 48h. Depuis le 16 mars, salariés et bénévoles n’ont eu de cesse de continuer l’action de l’association et de maintenir l’activité d’accompagnement de ses publics : personnes en suivi de médiation, enfants de l’accompagnement scolaire, stagiaires ASL, cours de FLE (français) du soir, accès aux droits…

En s’appuyant sur les nouvelles technologies, ils ont redoublé de créativité, et les actions se sont rapidement redéployées. Messageries et visio-conférences sont venues remplacer ateliers et entretiens individuels. Téléphone, Zoom, Whatsapp, … autant d’outils pour les équipes qui ont redessiné la façon de communiquer et de travailler.

  • Une permanence téléphonique a été mise en place (01 47 31 18 58) en s’appuyant sur un groupe de bénévoles qui se relaient pour répondre aux questions du public, en particulier en ce qui concerne l’accès aux droits.
  • Chaque personne accompagnée par SFM Clichy est contactée régulièrement par un membre de l’équipe. Ceci afin de maintenir le lien, d’échanger sur les conditions de confinement de la famille, de suivre le travail scolaire des enfants et d’identifier les problèmes s’il y en a.
  • Premier constat, un certain nombre de familles n’ont pas les outils nécessaires pour permettre aux enfants de faire le travail scolaire demandé : de la liaison internet à l’imprimante beaucoup sont démunis. Des demandes ont été faites auprès des écoles et de divers organismes, et c’est finalement Econocom, entreprise informatique dont le siège est à Clichy, qui a répondu présent !
  • Aux enfants il est proposé un ou deux RDV hebdomadaires en individuel ou en collectif pour faire le point, aider à l’organisation du travail.
  • Les parents sont conviés à participer à des groupes de parole sur Zoom (parentalité, relation père-enfants, confinement) pour partager leurs difficultés. Pour les plus fragilisées par cette crise, les psychologues de l’association peuvent prendre le temps d’un échange approfondi…
  • Les stagiaires ASL participent à des temps collectifs et individuels sur Zoom/Whatsapp avec la mise à disposition de ressources pédagogiques en ligne leur permettant de progresser dans l’apprentissage du Français.
  • Des bénévoles tentent également d’assurer un suivi des apprenants des cours de FLE du soir: échanges téléphoniques, envoi et correction d’exercices, notamment sur la situation exceptionnelle du confinement. Cela nous a permis de constater que beaucoup d’entre eux ont continué de travailler durant cette période, pas toujours dans les meilleures conditions sanitaires, et qu’ils connaissent des difficultés pour le suivi scolaire de leurs enfants.

Depuis près d’un mois les activités de SFM Clichy ont pris un nouveau tournant, 100% dématérialisées, digitales elles permettent de garder le lien et d’accompagner au mieux dans ce contexte exceptionnel.

Confinement teletravail2-2